"Abus"

Marre de boire et décroire
Le mâle bavard use du rasoir
Sale histoire
Je n'y suis plus, je ne sens plus
Je respire, j'expire, et je dis oui
Oh je jouis
Je prends et je mens
J'allume, je déplume
Faim de tout, je me jette
Comme une bête sur les têtes
Amours inconnues
De formes incongrues
Sur des corps je m'endors
Sans tendresse, sans remords

Manque d'élégance
Sans indécence
Que toi tu aimes
Tu dégueules
Ton injustice extrême

Refrain :
Morceau de ruines
Des mots suspendus en l'air
Valse de rien
Tourbillon de l'enfer
Ca va ça vient
On n' se demande pas pourquoi
Valse de rien
Soudain ton cœur a froid
Valse de ruines
Plonge dans ton abîme

Destruction, restructuration
Déconstruction
Toujours la même question
Toujours pas d' solution
Toujours pas d' connexion

 


Et c'est
Dès que l'on construit du bonheur
Revient en masse l'esprit destructeur
T'aimes le malheur
Tu préfères un verre de liqueur
A la vie, aux enfants, tu m'écoeures
Tout devient leurre
Fuck les grands discours
Qui font croire en l'amour
Remets ça dans tes poches
Aujourd'hui tout est moche
Promesse de grands jours
Je préfère être sourd
Retourner dans l'autre monde
Retrouver les bonnes ondes

Manque d'élégance
Sans indécence
Que toi tu aimes
Tu dégueules
Ton injustice extrême



Texte & Musique :

Sylvie Jourdan
Arrangements :
S. Jourdan & Soazig Le Lay

Chant & accordéon :
S. Jourdan
Violoncelle & choeurs:
S. Le Lay

album
"Salto arrière"
1ère version
Avril 2003

(n'est pas sur la version commercialisée)
(Pudding/Kérig)