" Mensonges et parasites "

Le mensonge c'est comme
Une éponge non essorée
Regorgée de sale
De miettes qui traînaient
L'ambiguïté
Comme l'araignée tisse sa toile
Pour mieux tuer
Sa proie dans un lit de soie
A la présence des deux
Paradis malheureux
Misérable citée
Se noie dans les songes

Refrain :
Des vies qui s'égarent
Sans croire au hasard
Jalousent les êtres
Pour qui la vie sonne
Comme un jour de fête

Ces vices cachés
Non pas malhabiles
Se plaisent à jouer
Des p'tites vies tranquilles
En délicatesse
Feignant la tendresse
S'immiscent ça et là
Comme des parasites
Nourrissent vos soucis
Se disent La Palice
Vous baissez les bras
Ils vous envahissent
Deviennent ravisseurs
De votre bonheur
Et ces voleurs
Se nourrissent
De vos pleurs

Poser des limites
Se protéger
Ne jamais laisser
L'araignée tisser
Et bien essorer
Si vous rencontrer
Le jumeau de l'éponge
Ou l'amie du mensonge

 


Texte & Musique :
Sylvie Jourdan
Arrangements :
S. Jourdan & Soazig Le Lay

Chant, accordéon :
S. Jourdan
Violoncelle, choeurs, percus :
S. Le Lay


album
"Salto arrière"
Octobre 2003

(Pudding/M10)